Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TOO BAD, I'M IN LOVE T05 > TAAMO

Éditeur : Pika

Lien d'achat - ICI

📗VF 5 (Terminé) 📘VO 5 (Terminé).

RETROUVEZ MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS - TOME 1 - TOME 2 - TOME 3 - TOME 4

Mahiru et Aoi se disputent et se disent pour la première fois ce qu'ils ont vraiment sur le cœur. Ils pensent s'être réconciliés, mais ils restent rongés par les non-dits. C'est le moment que choisit Mayo pour déclarer sa flamme à Aoi, tandis que Ginga demande à Mahiru de le choisir, lui…

Ce dernier opus m'a vraiment plu, cette série ne compte que cinq tomes et je trouve que l'histoire vaut vraiment le coup. 

Taamo m'a ravie tome après tome avec des personnages attachants qui se bonifient avec le temps. On apprend à les connaître et on se laisse prendre dans les méandres de leurs vies.

Si je devais faire un petit bilan sur la série complète, je dirais que le scénario et les dessins mettent en scène des personnages qui ont ce petit quelque chose en plus, les thématiques centrales sont bien traitées, avec justesse et sensibilité. 

Il y a une évolution cohérente dans l'histoire, les personnages secondaires sont aussi importants que nos deux héros, on suit leurs histoires en parallèle et j'ai aimé que tout ce petit monde trouve leur équilibre.

Mahiru et Aoi ont su me toucher, leurs histoires illustrent des sujets sérieux tels que le deuil, le manque de confiance en soi et bien d'autre. Cette série n'est pas si légère que ça et c'est ce qui rend ce shôjo très intéressant à lire.

En bref, totalement sous le charme du coup de crayon de Taamo, j'ai terminé cette série avec le sourire aux lèvres. Laissez-vous tenter par ce shôjo en cinq tomes qui offre de belles émotions.

Elle est censée être la personne la plus proche de moi... et pourtant elle me semble si lointaine.

TOO BAD, I'M IN LOVE T05 > TAAMO
TOO BAD, I'M IN LOVE T05 > TAAMOTOO BAD, I'M IN LOVE T05 > TAAMO
TOO BAD, I'M IN LOVE T05 > TAAMOTOO BAD, I'M IN LOVE T05 > TAAMO

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article